LES 24 FAÇONS D’OBSERVER LE MONDE

L’Observatoire des tendances a défini une approche originale avec 24 façons d’observer le monde pour pratiquer une veille anticipatrice et créative à 361°. En fonction de la problématique à résoudre (repérages prospectifs, innovation disruptive, contenus éditoriaux, community management, événementiel, etc), il convient de sélectionner et combiner les angles d’attaque les plus pertinents pour générer un sourcing sur mesure.

#1

Street | Terrasse de café |

La chasse aux signaux faibles et aux tendances passe par un gros travail d’analyse d’informations de type journaux, études, blogs, etc. mais aussi par une observation curieuse de ce qui passe dans la rue. Il faut être attentif aux attitudes, comportements, tenues des gens quand ils circulent, consomment, s’habillent, bougent, s’informent, se distraient, etc. Il faut se positionner en mode « bottom up », pour identifier les micros-faits de la vie quotidienne qui provoquent un étonnement. Ce relevé d’informations nous alimente en questionnement sur l’évolution des modes de vie. La foule c’est un gisement incroyable. C’est gratuit et souvent plus instructif qu’une enquête coûteuse.

#2

Spots…boutiques | restaurants | hôtels trendy | librairies | underground

La ville est un terrain de jeu fantastique pour chasser les tendances en étant à l’affût des lieux de consommation, voir la transformation des boutiques, les innovations, les nouveaux services, la mise en scène des lieux de vente, la façon dont on s’adresse au consommateur, les couleurs ambiantes, les matériaux utilisés, les messages envoyés, les expériences proposées, les nouveaux services. À chacun de concevoir son propre safari trends urbain en repérant les adresses les plus waouh révélatrices des changements de nos modes de vie. Bien sûr vous pouvez combiner shopping et observation flottante de ces lieux commerciaux !

#3

Concerts | expositions | ballets | fêtes & événements éphémères

Tous les événements culturels sont révélateurs des mutations de notre société, en cristallisant sous forme d’œuvre les émotions d’un moment. Le chasseur de tendances doit se laisser envahir par ces messages, décoder leur sens s’il veut avoir une vision panoramique du monde ! A vous de décoder ces événements et interpréter leur sens !

👥

#4

Lieux de rassemblement | bains de foule | concerts | stades | marchés

La foule est un lieu d’observation privilégié des comportements des « gens », de leurs émotions, pulsions, relations aux autres, stratégies, etc. Un chasseur de tendances est aussi un ethnologue urbain à l’affût du moindre détail. Un terrain de jeu/liberté où chacun se relâche un peu plus car en dehors de tout cadre normatif.

🌎

#5

Voyages à l’étranger/Safari trends : pays | villes | métropoles | chemins de traverse

Mondialisation oblige, les tendances doivent être traquées à travers le monde. Un chasseur de tendances doit être un voyageur au long cours pour détecter les innovations, idées et évolutions sensibles partout où cela peut bouger dans le monde. Il est vital de penser international lorsque l’on souhaite respirer l’air du temps. Organisez-vous deux fois par an, un repérage de tendances dans des villes ou mégapoles pour identifier des signaux faibles.

#6

Brainstorming

Pour faire émerger un set de tendances, le brainstorming est le format le plus efficace si l’on prend soin de composer un panel éclectique. Cela permet de faire émerger des pistes prospectives, de penser en dehors du cadre grâce à des profils atypiques. La clé du succès d’un brainstorming : le casting de participants singuliers qui conditionne l’alchimie des réflexions en n’hésitant pas à recruter des personnes en dehors de son secteur d’activité.

📈

#7

Études quali et quanti | Instituts de sondage

Même si beaucoup d’études et sondages sont mainstream et à court terme, le fait qu’une entreprise ou organisation a commandité ce type de produit est une forme de marqueur de notre temps. Il est possible que cela puisse relever d’un storytelling commandité, mais c’est une matière première à exploiter et c’est au chasseur de tendances d’en extraire la partie pertinente. La plupart du temps c’est gratuit et disponible sur les sites des instituts de sondage ou sociétés d’études marketing. Une brique qui peut servir dans un faisceau d’indices pour corroborer une tendance.

💼

#8

Think-tank

Si les think-tanks sont l’outil privilégié des certaines entreprises, certaines organisations pour construire une forme d’influence, leurs travaux sont intéressants car souvent qualitatifs compte tenu des moyens qui ont été consacrés. Il appartient à chacun de faire son propre décryptage. C’est un bon moyen d’accéder à des études de fond, de repérer également les meilleurs spécialistes dans certains domaines et de faire un sourcing documentaire.

#10

Réseaux sociaux | micro-blogging | Crowdsourcing

Les médias sociaux sont un outil fantastique pour conjuguer tendances et intelligence du web. En temps réel, vous pouvez identifier les signaux les plus forts mais aussi détecter des dissonances, et surtout avec un peu de lâcher prise favoriser l’attitude « thinking out of the box ». C’est aussi un moyen de challenger vos intuitions en les diffusant sur les réseaux et en observant les réactions provoquées. C’est surtout la possibilité d’un travail collectif avec une diversité inouïe d’internautes de tous pays et de tous secteurs. Ils peuvent être utiles pour repérer des tendances émergentes, pour tester des hypothèses ou bien faire émerger de nouvelles pistes dans un hub thématique.

#9

Salons | congrès | showroom | Présentations des marques | Conférences

Les salons professionnels sont une mine d’informations pour détecter des signaux faibles, repérer les innovations, et même observer les comportements des visiteurs et exposants ! C’est une concentration fantastique d’informations qui permet d’optimiser son shopping d’idées ou de regards différents. Pour être le plus performant, il est recommandé d’aller dans les salons et congrès qui semblent éloignés de votre centre d’intérêt initial pour identifier des pistes iconoclastes. La consanguinité des idées est dangereuse et c’est pour cette raison qu’il faut éviter les consensus mous de votre communauté professionnelle d’origine. Bien sûr, n’hésitez pas à pratiquer les salons à l’étranger pour identifier les innovations !

#11

Blogs | sites | flux | newsletter

Aujourd’hui tout le savoir du monde est en ligne et la problématique du chasseur de tendances est d’identifier dans ce magma exponentiel d’informations, le signal pertinent à distinguer du hoax, du buzz artificiel ou d’une idée reçue. La première démarche est donc de confectionner son propre bookmark de sites et blogs de référence que l’on peut consulter périodiquement. Il est vital de faire une veille importante sur l’international, on peut si nécessaire faire appel aux traductions en ligne. Pour faciliter votre veille, différents agrégateurs sont disponibles pour avoir un best of de signaux. L’abonnement à des newsletters émises par des sources fiables, pérennes et pertinentes fournit un complément d’infos utile. Là encore, l’expérience permet de faire un scoring en temps réel des émetteurs d’infos fiables.

#12

Alertes mots clés | Outils sémantiques | Surveillance web

La chasse aux tendances et signaux passe par un dispositif d’alerte en fonction des mots clés, items, concepts que vous avez défini dans votre radar. La programmation de votre hit-parade des mots à surveiller est un processus itératif qu’il faut faire évoluer. Le jeu consiste à faire des recherches avec des combinaisons de mots pour faire émerger des pistes juteuses. Google alerte est l’outil privilégié. Ensuite, dans la catégorie hyper pro, il peut être intéressant d’utiliser des produits payants permettant de faire des recherches sémantiques poussées. Cette traque peut être opérée aussi bien sur les sites, blogs, forums, twitter, réseaux sociaux, etc. selon ses propres besoins. Avant de démarrer, prenez le temps de déterminer votre set de mots clés [entre 20 et 50] liés à votre domaine de recherche [luxe, fooding, tourisme, agriculture, bâtiment, etc.]. Ensuite vous devez actualiser votre catalogue de tags tous les jours et définir de nouvelles combinaisons de tags pour faire des recherches croisées.

📕

#13

OUVRAGES

Pour anticiper le futur, on peut se référer à de nombreux ouvrages de prospective, à ceux traitant des évolutions socio-économiques ou géopolitiques, des modes de vie, des innovations, etc. De nombreux auteurs proposent même leur vision du monde en 2020, 2025, 2030, 2040, 2050, 2100. Ces ouvrages peuvent être lus au moment où ils sont publiés ou beaucoup plus tard car marqueurs d’une époque [comment imaginait-on le futur il y a quelques années]. C’est également un bon moyen d’examiner sur une longue période, avec la loi des cycles, les fausses bonnes idées de tendances ou les décalages d’agenda dans la propagation d’un phénomène.  Pour faire vos repérages d’ouvrages fouilliez sur Amazon ou la Fnac.com, sans négliger les nouveaux ouvrages anglo-saxons. On peut aussi utiliser tous les rapports et études publiés par les nombreux organismes publics en France [si vous ne lisez qu’en français]. Faites donc une cure tous les mois de nouveaux ouvrages en privilégiant ceux édités à l’étranger.

📰

#14

Presse française | Presse internationale

La presse est la nourriture vitale de tout chasseur de tendances. À la condition de faire une sélection de médias pertinents et surtout de ne pas se limiter à la France, c’est un passage obligé. L’exercice implique des lectures diversifiées [ne pas se cantonner à son domaine d’intervention], de la sérendipité, de la curiosité. Aussi faites régulièrement une razzia dans les kiosques à journaux bien achalandés et scrutez toutes les une. Surveillez aussi tous les numéros zero des magazines !

#15

Films | Vidéos en ligne | Séries TV

Les films sont le reflet des évolutions du monde, des phénomènes de société, de visions, rêves. Les films de science-fiction peuvent être la bande-annonce d’un futur plus ou moins souhaitable/possible mais qu’il faut prendre en compte car dans l’air du temps. En complément de sa sélection de films cultes sur le futur, il est important d’être attentif aux nouveaux films puisque chacun d’eux est une projection visuelle de notre imaginaire du moment. Les séries TV sont parfois un laboratoire involontaire des nouveaux modes de vie en mettant en scène la vie quotidienne de façon décomplexée. Dans un autre registre, les plates-formes vidéos comportent de nombreux signaux faibles, sous réserve de ne pas s’y noyer.

🎓

#16

Sémantique

La sémantique joue un rôle essentiel pour détecter un signal dans le magma informationnel mais aussi pour aider à nommer un courant, une tendance, un scénario. C’est la combinaison de plusieurs mots qui peut permettre de visualiser une nouveauté en sortant d’un cadre prédéfini. Sans être un sémanticien, le goût des mots est indispensable pour inventer de nouveaux chemins, élaborer des scénarios mettre en scène une tendance, ajouter une touche socio-culturelle.

#17

Hasard | Sérendipité

Pour lutter contre la pensée unique, le conformisme ambiant et les sirènes du mainstream, un des moyens c’est d’utiliser la sérendipité dans ses rencontres et ses réflexions. C’est comme visiter une ville sans plan pour touriste et s’égarer volontairement dans les ruelles pour aller à la rencontre de l’inconnu. C’est une démarche consistant à éviter les chemins confortables et balisés pour découvrir des pistes improbables. C’est prendre le risque de ne pas penser comme tout le monde et de faire confiance aux hasards. Cela peut s’appliquer aux rencontres imprévues, au surf sur internet, à la visite d’une ville, au choix de journaux à votre kiosque, bref à tout ce qui va alimenter vos neurones. C’est aussi s’autoriser à raisonner de façon alternative et peut être aborder des angles de vue qui provoquent une allergie dans un premier temps.

#18

Thésaurus évolutif

Pour être en alerte sur les tendances, il faut au préalable déterminer selon son spectre d’activité des mots clés permettant d’organiser un système de veille sur mesure. Ce thesaurus vivant doit être actualisé en permanence en fonction des découvertes faites jour après jour. Il reflète la vision du chasseur de tendances et ses affinités avec certains mots. Le but du jeu est à partir de sa propre banque de données, de combiner des tags de façon créative dans une traque de tendances. Sans un cadre de référence, l’infobésité vous aura tué rapidement. Votre bac à sable est également un moyen de créer de nouveaux termes pour décrire une nouvelle tendance en fusionnant des mots existants.

#19

Expérience by myself + observation de soi-même

Le meilleur territoire pour explorer le futur, est l’observation…de soi-même : nos comportements, réactions, l’évolution de nos goûts, nos addictions, nos valeurs, nos attirances, notre mode de vie, nos intuitions, notre façon de consommer, notre rapport à l’argent, la gestion de notre temps, de notre mobilité. Chacun de nous est un réceptacle de signaux faibles, et sous réserve d’une capacité à se dissocier, cela peut être un moyen efficace d’obtenir un « jus non filtré ».

📷

#20

Snap shots

L’outil privilégié du chasseur de tendances, en dehors de cahier Moleskine, est un appareil photo pour saisir, à tout moment, un instantané de ce qu’il découvre dans la rue, dans une boutique, librairie, exposition, etc. Tel un collectionneur, il saisit une expression, une tenue originale, une posture, une couverture de bouquin, une devanture de magasin. Un moyen puissant pour capter l’air du temps, à tout moment. Chacun construit son propre cabinet de curiosités. Certains chasseurs de tendances repèrent ainsi les signaux faibles dans la rue, notamment pour la mode. À vos smartphones, tablettes, appareils photos !

🎯

#21

Méga événements socio-économico-culturels dans les 3 ans à venir

Avec un peu d’attention, on peut identifier les événements culturels qui vont se produire dans les 3 à 5 ans et qui vont influencer notre environnement : commémoration, sortie de films, anniversaires, expositions majeures, thèmes de grands salons, etc. Même si ces événements n’affectent parfois que l’écume des vagues, il ne faut pas sous-estimer l’onde de choc. Cela peut être dans le domaine de la culture, de la politique, du show biz, etc. Pour mettre à jour son agenda on peut se référer aux événements périodiques (type Exposition universelle) ou utiliser des sites spécialisés dans le recensement des événements.

#22

Conversations avec des « vrais gens » | conversations avec les générations X, Y, C, etc.

La vie quotidienne, le monde réel, loin de tout cadre de pensée normalisant, est l’opportunité de corroborer ou infirmer une tendance. Le travail dans le monde des idées et des tendances, est incomplet si l’on ne prend pas le temps d’écouter les « vrais gens ». Il est aussi vital d’échanger avec des représentants de toutes les générations pour tenir compte de la diversité des pensées selon les âges. À défaut, on va droit dans le mur si l’on rate un angle mort. Ainsi, il est important de pouvoir discuter avec des jeunes régulièrement et avoir leur regard sur notre société

#23

Secteurs d’activité

La prospective et la captation des tendances dépendent étroitement du secteur d’activité, du fait des cycles économiques différents qui vont induire des horizons spécifiques. Le rythme d’obsolescence joue également un rôle important. On ne peut pas se projeter dans le futur de la même façon selon que l’on s’intéresse aux centrales nucléaires ou aux technologies. Par ailleurs, on peut constater que certains secteurs sont plus ou moins réceptifs à une culture prospective et à l’innovation, donc une notion différente de ce que pourrait être une tendance. Il est vital d’identifier toutes les études prospectives pouvant exister sur un secteur d’activité en France et à l’étranger [études payantes, mémoires, travaux de recherche, séminaires prospectifs thématiques, etc.]. Pour développer une pensée alternative, il faut parfois donner des coups de sonde, dans d’autres secteurs que le sien, pour faire du benchmarking ou repérer des process d’évolution et d’innovation inédits.

🎨

#24

Conversations avec des artistes | designers | early-adopters | sociologues | experts | philosophes

La proue du radar du chasseur de tendances est un réseau d’experts susceptibles d’être votre avant-garde. Bien que parfois trop en avance, ils ouvrent la voie et aident à prendre du recul. Ils prennent position à leur façon et chacun dans leur domaine. Ils vous permettent d’échanger et tester des nouvelles pistes, d’être challengé sur des intuitions/insights. Avoir un réseau éclectique avec qui vous pouvez partager est vital. En complément de ce réseau, votre noyau dur, il est utile de tenir à jour sa propre liste de keynote speakers/key people, c’est-à-dire de personnes que l’on trouve remarquable sur un thème spécifique et que vous pourriez solliciter un jour soit pour une rencontre, une participation à un remue-méninges ou une intervention dans une entreprise pour ouvrir les esprits.